IFG

Diversité, structure et régénération de la végétation ligneuse de la Station Sahélienne Expérimentale de Toukounous, Niger

Saidou OUSSEINA1*, Riccardo FORTINA2, Hamani MARICHATOU3 et Alhassan YENIKOYE4

1Faculté d’Agronomie, Université Abdou Moumouni de Niamey, BP : 10960, Niamey, Niger.
2Dipartimento di Scienze Zootecniche, Università di Torino, Via L. da Vinci 44, 10095 Grugliasco, Italie.
3Faculté d’Agronomie, Université Abdou Moumouni de Niamey, BP : 10960, Niamey, Niger.
4Faculté d’Agronomie, Université Abdou Moumouni de Niamey, BP : 10960, Niamey, Niger.
*Auteur correspondant, E-mail : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it. ; This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it. ; Tél. +27 96 40 81 13/ 90 38 18 74

RESUME

A la Station Sahélienne Expérimentale de Toukounous, le bétail est nourri essentiellement sur pâturage naturel. En saison sèche, l’herbe devient rare et subsiste à l’état de paille. Les animaux ont recours aux ligneux pour combler le déficit alimentaire. L’état de la végétation ligneuse a été établi à travers la détermination de la diversité, la structure et la régénération des espèces ligneuses par la méthode des transects. L’inventaire floristique a permis de recenser 15 espèces réparties entre 11 genres et 10 familles. La famille des Capparaceae et celle des Leguminosae-Mimosoïdeae sont les plus représentées. Le peuplement est une formation arbustive à Maerua crassifolia avec comme espèces compagnes Balanites aegyptiaca et Acacia raddiana. La densité moyenne est de 172 pieds à l’hectare. La distribution par classes de diamètre montre une prédominance d'individus de petit diamètre. La majorité des ligneux a une hauteur inférieure à 2 mètres (46,4%). Le degré de couverture de la strate ligneuse, estimé à 12,67% est globalement faible. Le taux de renouvellement varie selon l’espèce. Maerua crassifolia (47,9%), Balanites aegyptiaca (17,4%) et Acacia raddiana (14,1%) ont les plus forts peuplements juvéniles. L’effectif de Maerua crassifolia est en baisse. La structure du peuplement fait état d’un milieu perturbé. La protection des jeunes plants devrait permettre de diversifier les sources d’aliments pour le bétail en période de soudure.

Mots clés : Peuplement ligneux, parcours, caractéristiques structurales, Sahel, Niger.

You are here: Home IFG-IJBCS Abstract 2015 Diversité, structure et régénération de la végétation ligneuse de la Station Sahélienne Expérimentale de Toukounous, Niger