IFG

Moteurs et conséquences de la resuspension dans un lac sahélien peu profond : le lac de Guiers au Sénégal

Seyni SANE1*, Ngansoumana BA1, Papa Ibra SAMB1, Kandioura NOBA1 et Robert ARFI2

1Département de Biologie Végétale, Université Cheikh Anta Diop (UCAD), BP 5005 Dakar, Sénégal.
2Département Environnement et Ressources, 44, boulevard de Dunkerque, CS 90009, F-13572 Marseille cedex 02, France.
*Auteur correspondant, E-mail: This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it. ; Tel: +221 77439 93 02

RESUME

La dynamique des particules dans les systèmes aquatiques est régit par l’interaction entre la resuspension et la sédimentation. Cette étude est consacrée à la détermination des processus responsables de la resuspension des particules dans le lac de Guiers situé au nord du Sénégal. Des échantillons ont été collectés au cours d’un cycle annuel au niveau de trois stations prises dans la partie centrale du lac. Dans ce site, la resuspension des particules est liée à l’action des vents mais aussi à la crue du fleuve Sénégal. La resuspension sous l’effet des vents se produit pendant l’harmattan, alors qu’en période d’alizés maritimes, c’est la crue du fleuve Sénégal qui est responsable de la remise en suspension des particules. Le taux de particule en suspension est plus important en période d’harmattan qui est marquée par des vitesses du vent plus élevées (moyenne de 3,6 m.s-1 fluctuant entre 1 et 7 m.s-1), mais surtout par un fetch fort (24 km). Cette évolution saisonnière de la resuspension affecte la turbidité de l’eau, les taux de matière en suspension, la biomasse phytoplanctonique, le coefficient d’atténuation lumineuse, le flux des particules et la structure de la colonne d’eau. La resuspension sous l’effet des vagues créées par le vent associé au fetch élevé constitue dans ce système peu profond le principal processus contrôlant la dynamique des particules.

Mots clés : Vagues, crue du fleuve, resuspension, particule, turbidité, lac de Guiers.

You are here: Home IFG-IJBCS Abstract 2015 Moteurs et conséquences de la resuspension dans un lac sahélien peu profond : le lac de Guiers au Sénégal